Crédit professionnel : conseils pour emprunter


Se présenter chez son banquier avec une demande de crédit professionnel n’est jamais un exercice facile. Les pouvoirs publics peuvent également vous apporter un soutien financier, le plus souvent au travers de prêts subordonnés. Mode d’emploi.

Vous avez des besoins de financement ? Différents types de crédits à court ou à long terme peuvent vous être octroyés, soit par des établissements de crédit, soit par des institutions publiques.

Types de crédits

Dans les crédits à long terme, on range habituellement :
• le crédit d’investissement qui permet de financer le lancement d’une nouvelle société, la constitution d’un stock, l’achat de machines ou de véhicules, la reprise d’une affaire existante, etc.
• le leasingqui désigne un contrat de location long terme (outils informatiques, voitures, etc.).

Parmi les crédits à court terme figurent :
• le crédit de caisse qui répond aux besoins permanents en fonds de roulement
• le crédit d’escompte qui vise à faire face à un manque de trésorerie, résultant des délais de paiement accordés aux clients.
• le crédit de cautionnement par lequel une banque se porte caution pour les engagements d’une entreprise à l’égard de tiers.

Frapper à la porte du banquier

Votre banquier n’examinera votre demande de prêt professionnel que sur base d’un business plan crédible. Il prendra en compte, d’une part, votre capacité de remboursement et, d’autre part, les garanties proposées.

Inutile de rappeler que le premier entretien avec votre < a href=http://www.newbusiness.be/je-m-entoure/banquier-et-assureur-des-partenaires-de-confiance/">banquier est d’une importance capitale. Il vous faudra le convaincre si vous voulez avoir une chance d’obtenir un financement. Faites-vous épauler, le cas échéant, par votre comptable.

Un coup de pouce public

Les institutions publiques chargées de soutenir l’entrepreneuriat peuvent faciliter la démarche d’obtention d’un crédit bancaire en intervenant parallèlement à l’établissement de crédit. Il existe différentes formules de prêts subordonnés dans chacune des Régions. Ces prêts sont assimilés à des quasi fonds propres.

Constitution de garanties

La question des garanties constitue souvent un point délicat dans la négociation avec un banquier. Celui-ci doit limiter son risque (et par ricochet son volume de contentieux) alors que vous serez tenté de fournir le moins de garanties possibles, surtout sur votre patrimoine privé. Il faudra donc trouver une solution acceptable pour les deux parties.

Les Fonds régionaux de Garantie jouent, à cet égard, un rôle important puisqu’ils octroient, sous certaines conditions, les garanties imposées aux PME et aux indépendants par les établissements de crédit.

En savoir plus

Febelfin
Via le site de la Fédération belge du secteur financier, vous trouverez la liste des établissements de crédit établis en Belgique.

Société wallonne de Financement et de Garantie des PME (Sowalfin)
Octroi de garanties partielles et supplétives sur certains prêts et crédits.

Fonds bruxellois de Garantie
Octroi de garanties couvrant maximum 80% du montant total du crédit.

bouton-2