Tout sur l’aide au chômeur créateur d’entreprise

Certains demandeurs d’emploi ou allocataires du CPAS sont tentés de devenir indépendant, mais le risque de perdre leur droit aux allocations sociales si l’aventure tourne court suffit parfois à leur faire renoncer à leur rêve.

Si vous êtes dans cette situation, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un organisme spécialisé : la coopérative d’activités. Il y a une dizaine de coopératives à finalité sociale de ce type sur l’ensemble du territoire : leur objectif est de permettre à des personnes qui disposent d’un savoir-faire et de l’envie de créer leur propre emploi de démarrer leur activité dans un cadre sécurisé. Elles sont regroupées au sein d’une fédération, la CoopAc.

Le candidat-entrepreneur signe avec la coopérative d’activités une convention d’une durée 18 mois maximum, qui définit l’accompagnement et l’encadrement proposés. La coopérative d’activités met sa structure juridique et son numéro d’entreprise au service du candidat et, en contrepartie de ses services, prélève un petit pourcentage sur la marge brute des facturations effectuées par ce dernier. Durant toute cette période, le candidat-entrepreneur conserve ses droits sociaux (allocations de chômage, revenu d’intégration, aide sociale).

Région wallonne
En Wallonie, les SAACE (Structures d’accompagnement à l’autocréation d’emploi) ont pris le relais des coopératives d’activités et des couveuses d’entreprises à partir de 2008. Elles accompagnent le porteur de projet pendant 24 mois maximum. Une fois que le projet est mûr, le candidat-entrepreneur peut tester son activité économique au sein de l’une des SAACE agréées. Après avoir quitté la SAACE et adopté le statut d’entrepreneur, le porteur de projet continue à bénéficier d’un accompagnement gratuit pendant 18 mois maximum.

Région bruxelloise
En Région bruxelloise, l’asbl JobYourself (JYB) soutient les deux coopératives d’activités bruxelloises, Bruxelles-Emergences et DEBUuT, qui ont pour vocation d’accompagner les chômeurs et les allocataires sociaux désireux de créer leur propre emploi sous statut d’indépendant. JobYourself travaille en partenariat avec Actiris.
bouton-2