Chartes, certifications et éco-labels : j’objective l’engagement de mon entreprise


Les démarches éco-responsables ont la cote. Pour le dire autrement : rares sont les entreprises qui ne prétendent pas s’engager en faveur de la protection de l’environnement. Mais la réalité n’est pas toujours à la hauteur des promesses. En obtenant un éco-label ou une certification, votre entreprise se distinguera de la masse.

Parmi toutes les entreprises qui disent laver plus vert que vert, comment distinguer le bon grain de l’ivraie ? Pour crédibiliser votre démarche, rien de tel qu’un éco-label ou une certification reconnue.

EMAS et ISO 14001

L’Union européenne a développé le système EMAS (Eco-Management and Audit Scheme), un ensemble de normes pour évaluer et améliorer votre politique environnementale. Cette certification est valable et reconnue sur tout le territoire de l’Union européenne. Pour l’obtenir, l’entreprise doit soumettre son système de management environnemental à l’autorité de contrôle. Celle-ci doit également valider le rapport environnemental.

Les normes EMAS sont pratiquement identiques à celles de la certification ISO 14001. Il s’agit d’un ensemble de critères à suivre pour mettre en place un système de management environnemental efficace qui permettra à l’entreprise de :


    • Réduire ses coûts de gestion des déchets.

    • Diminuer sa consommation d’énergie et de matériaux - baisser ses coûts de distribution.

    • Bénéficier d’une meilleure image auprès des autorités réglementaires, des décideurs publics et de la société dans son ensemble.

Les normes ISO sont internationalement reconnues.

Chartes et éco-labels

Au niveau national ou régional, plusieurs chartes du développement durable et éco-labels coexistent. Ainsi, par exemple, en Flandre, le Voka dispose de sa propre charte de l’entreprise durable. A Bruxelles, l’IBGE octroie le label d’entreprise éco-dynamique à celles qui s’engagent à respecter sa charte.

Au niveau de l’Union européenne, c’est l’éco-label européen qui fait autorité. Celui-ci est octroyé aux produits et services qui respectent les normes environnementales fixées par la Commission européenne. Pour l’obtenir, il faut en formuler la demande auprès du service national compétent : le SPF Santé publique en Belgique.

D’autres éco-labels plus spécifiques par secteur d’activité, type de produit ou nature des services sont mis à la disposition des organisations et des entreprises. Le site Ecolabel Index en a recensé plus de 450 !

Neutralité carbone

Dernière venue dans la longue liste des éco-labels, la certification « neutralité carbone » (CO2 Neutral) salue les démarches proactives des entreprises qui souhaitent compenser leurs émissions de CO2. Plusieurs bureaux de conseil se sont spécialisés dans l’accompagnement des organisations soucieuses de neutraliser leur bilan carbone. Pour obtenir la certification, il faudra d’abord réaliser un audit carbone. Dans un second temps, les niveaux de CO2 ainsi mesurés seront compensés en finançant des projets d’économie d’énergie, principalement dans des pays en développement.

En savoir plus

Ecolabel européen
Le label écologique européen est un label officiel commun à tous les pays de l'Union européenne. Il est accordé aux produits et services qui respectent des critères écologiques bien précis.

Label "Entreprise éco-dynamique" à Bruxelles
Ce label récompense les entreprises bruxelloises qui s’engagent à respecter la charte de l’IBGE.

bouton-2