Un emploi sur huit relève de l’entrepreneuriat social en Belgique


Tax
11.06.2015

BRUXELLES 10/06 (BELGA) = Il y avait, en 2013, quelque 16.710 entreprises sociales en Belgique, représentant plus de 367.000 emplois, ressort-il du Baromètre 2015 des Entreprises sociales, le second consacré à ce sujet, publié mercredi par l'Académie des Entrepreneurs sociaux de HEC-ULg et CBC Banque & Assurance. Près d'un emploi sur huit relève de ce domaine, soit près de 12% de l'emploi salarié national. Sur la période allant de 2009 à 2013, le Baromètre révèle que l'emploi dans ce type d'entreprises a connu une croissance totale de 8,3%. De 2006 à 2013, celle-ci a été systématiquement plus élevée dans les entreprises sociales que celle des secteurs privé et public. Les entreprises sociales n'ont cessé de connaître une croissance positive de leur emploi salarié depuis 2006, et ce même entre 2008 et 2009 (années de crise) où celui-ci a augmenté de 3,8%, alors qu'au même moment il diminuait de 3,6% dans les entreprises privées, note l'Académie des entrepreneurs sociaux. Avec un taux de 19,5%, la Région wallonne compte relativement plus d'emplois actifs dans ce domaine que les autres régions du pays, la Flandre et Bruxelles se trouvant aux alentours des 14%. La très grande majorité de ces emplois (90%) se situe dans des associations sans but lucratif. Les mutuelles comptent pour 3,6% et les fondations et les sociétés à finalité sociale 2,5% chacunes. Près de trois emplois sur quatre relèvent de la santé et de l'action sociale. "Malgré l'importance en termes d'emploi de l'entrepreneuriat social, il n'existe pas actuellement de plate-forme pour le représenter au niveau institutionnel, dans la concertation sociale par exemple", concède Julie Rijpens, directrice de l'Académie des entrepreneurs sociaux. "Cela touche beaucoup de paramètres et de secteurs différents", explique-t-elle. Selon les chercheurs, le rôle des entreprises sociales va encore se renforcer dans les années à venir et elles investiront de nouveaux champs d'activités comme l'agro-alimentaire, l'énergie ou encore l'industrie et le commerce.